[Tuto vidéo] Débuter à l’aérographe

Vous en aviez rêvé, vous l'attendiez, et ça y est il est enfin là au pied du sapin, tout cliquant dans ses chromes rutilants : votre premier aérographe !
Si le choisir n'a pas été une mince affaire, l'étape qui vous attends ne l'est pas non plus ; sa première utilisation...

Au final, que faut-il savoir, comment bien préparer le terrain et comment pratiquer cette noble discipline ? Toutes les réponses dans ce dossier vidéo en 4 chapitres !

1 - Présentation, montage, réglage

Au final, si vous ne devez en retenir que quelques points :

  • On visse bien les différents éléments / tuyaux de sorte à ne pas laisser passer de filet d'air et que tout l'aérographe soit bien hermétique.
  • On règle le compresseur à 2 bars de pression environ.
  • On insère l'aiguille par le devant de l'aérographe, son cul en premier pour ne pas risquer d'abîmer l'aiguille
  • On n'oublie pas, une fois insérée, de tirer le cul de l'aiguille de sorte à ce qu'elle ne dépasse plus du devant de l'aéro, le temps de visser la buse sans risque, puis on pousse légèrement le cul de l'aiguille pour faire ressortir sa pointe par la buse jusqu'à ce qu'elle bloque, ensuite de quoi on serre la vis qui la maintiens.

2 - Matériel & précautions

Pour résumer :

  • On n'oublie pas d'investir dans du diluant, qui nous sera bien utile pour plein de choses (et qui peut être utilisée également avec un pinceau !)
  • Le dévidoir pratique et pas cher : le pot de frappé / gobelet fermé Nothing Hill - Starbucks.
  • On prévoit un support pour poser l'aérographe en sécurité et droit entre 2 étapes de travail
  • On PORTE TOUJOURS UN MASQUE FILTRANT (voir mon dossier sur le matériel à acheter) lorsqu'on travaille à l'aérographe !
  • Dans le même ordre d'idée, on préfère travailler dans une pièce bien aérée
  • En cas d'utilisation de pots GW, on prévoit le set de pipettes / seringues

3 - La pratique

IMPORTANT : Notez que je ne porte pas de masque pour la vidéo : c'est volontaire afin de rester bien compréhensible, ceci étant, dès lors que vous projetez quelque chose avec votre aéro -que ce soit de la peinture, du diluant, de l'eau ou n'importe quoi d'autre-, la masque n'est pas une option pour votre santé ! Pensez à le porter toujours !

Les problèmes régulièrement rencontrés et leurs réponses :

  • Ça crachote, c'est tout sauf net et précis -> Il y a de fortes chances que la peinture soit trop épaisse, la solution c'est la dilution : on vise la consistance du lait !
  • Mes projections dessinent des "pattes d'araignées", des sortes de taches d'encre -> Vous tenez l'aérographe probablement trop près du sujet et vous projetez trop de peinture d'un coup : reculez ou réduisez drastiquement l'ouverture de la buse.
  • Ma peinture ne tiens pas, glisse dans les creux et se déplace à mesure que mon aérographe souffle -> La peinture est tout simplement trop liquide : vous avez probablement trop dilué !
  • Mon trait est irrégulier, la pression semble varier -> plusieurs raisons possibles à cela : on nettoie rapidement la buse, la peinture a peut être commencée à sécher au bout et obstrue partiellement son extrémité (certaines peintures séchant plus vite que d'autres). Si ce n'est pas ça on vérifier le serrage des éléments, notamment de la buse : si vous remarquez des bulles dans le godet, il y a une forte chance que cela provienne d'une voie d'air ! Si ce n'est toujours pas ça on vérifie bien la pression sur le compresseur. Si toujours rien, le plus simple c'est encore de démonter l'aéro, de le nettoyer et de recommencer.

4 - Quelques exercices

Pour ça pas de mystère, comme je l'ai dit, l'idée c'est de s'entraîner à prendre en main son outil ; essayez les exercices suivants :

  1. Maitriser la pression d'air et l'ouverture : Tracez quelques lignes sur un papier ; ces lignes doivent être rectilignes et le trait bien net.
  2. Maitriser le changement de pression et d'ouverture : Tracez maintenant une ligne qui démarre fine, précise et très transparente - à peine visible-, puis qui termine épaisse, diffuse et très couvrante.
  3. Maitriser distance et pression : Tracez maintenant 3 lignes de 3 épaisseurs différentes : une première ligne fine et très précise, une seconde plus épaisse, et enfin une 3ème beaucoup plus épaisse et diffuse. Là aussi ces lignes doivent être continues et rectilignes.
  4. Maitriser la trajectoire du jet : Tracez maintenant un carré et un cercle au crayon de bois, puis à l'aérographe, repassez précisément sur ces formes, puis colorisez-en l'intérieur
  5. Maitriser sa précision : tracez un quadrillage au crayon de bois, puis, à l'aérographe, placez un point précise à chaque intersection des lignes !
  6. Faites vous plaisir ! Continuez à vous entrainer, pratiquez les domaines qui vous posent problème !

 

Maintenant que l'on a passé en revue les grand principes et les bases, ne reste plus qu'à s'entrainer et tester ! Pour une première figurine un petit véhicule pas trop cher et facilement recyclable -type Dreadnought Primaris Easy2Build- fait très bien l'affaire ; grands volumes simples, coût relativement peu élevé, sculpture facile à appréhender...
Puis une fois à l'aise, les grosses figurines type Space Marines ou Stormcasts sont plutôt pratiques pour commencer à s'entrainer sur des surface plus réduites.

N'ayez pas peur de l'erreur, expérimentez : l'avantage de l'aérographe c'est que les couches produites ainsi sont si fines qu'il est simple de repartir de zero en re-sous-couchant le tout au besoin !

Quant à moi, on se revoit très bientôt pour la suite de l'arlésienne "Dossier Aérographe" avec un article sur l'entretien de l'aérographe et de son compresseur, puis dans un second temps avec un pas à pas complet sur un projet concret (un véhicule, je n'en dit pas plus !)

Amusez vous bien, et si jamais vous avez des questions / remarques / précisions à apporter, n'hésitez pas à le faire en commentaires !

13 Comments

  1. crom
    26 décembre 2017
    Reply

    très bon tuto , même si je connais déja, ca fait toujours du bien de regarder les techniques et les conseils des autres, il ya toujours un petite truc a apprendre.
    Merci pour c’est excellent tuto sur l’aerographe.
    essaye comme diluant le melange 50%d’eau avec 50% de lave glace, moins chère évidemment et tout aussi efficace.
    moi c’est ce que j’utilise.

  2. Isyn
    27 décembre 2017
    Reply

    Merci pour le tuto. J’en ai un à la maison que j’arrive pas à utiliser. Je vais reprendre de 0 en suivant tes conseils.

  3. xav
    23 décembre 2018
    Reply

    Très bon tuto il manque juste comment netttoyer l’aérographe Merci

  4. Willow
    9 février 2019
    Reply

    Un grand merci pour ce partage bien sympathique et vos excellents conseils de prise en mains, à la fois clairs, précis et d’une grande qualité pédagogique! Vous êtes bien sympa de transmettre vos acquis, votre travail va en aider plus d’un ! Reconnaissance 🙂 Merci !!

    • VinZ
      10 février 2019
      Reply

      De rien, content que mes conseils aient pu aider ! 🙂

  5. 9 avril 2019
    Reply

    Bonjour, j’aimerai pouvoir obtenir en plus des à plats dense caractéristique de l’Aérographe une texture qui soit plus épar j’entends par là quelque chose de plus granuleux… J’imagine qu’il faudrait un peinture pas trop fluide avez vous des conseils matériels le plus adapté pour bien faire ? Comment faire en sorte que ce crachat soit toutefois assez régulier ? Merci pour votre blog très instructif sur le sujet…

  6. VinZ
    11 avril 2019
    Reply

    Houla, bonne question ^^
    Je doute que tu puisse obtenir quelque chose de granuleux (dans le sens texturé), mais il est possible d’obtenir un « crachat » plus ou moins dense, ce qui permet de donner des effets parfois sympathiques : maintenant, la seule façon de faire, c’est de tester pour trouver pile la bonne dilution… Quant à sa régularité, cela me parait difficile : cela va en effet « crachotter », mais de là à contrôler la taille des micro-gouttes…

  7. phil
    1 mai 2019
    Reply

    Très bon tuto, un grand merci

  8. Quaranta
    8 juin 2019
    Reply

    Bonjour j’utilise de l’alcool à brûler pour nettoyer mon Aero c’est pas agressif pour Les joint caoutchouc ?

    • VinZ
      8 juin 2019
      Reply

      J’imagine que si ^^ Tu risques de les assécher et de les craqueler avec le temps je pense.

  9. Quaranta
    8 juin 2019
    Reply

    Bonjour j’utilise de l’alcool à brûler pour nettoyer mon Aero c’est pas agressif pour Les joint ?

  10. Patrick Vesque
    13 juin 2019
    Reply

    Bonjour, j’aimerai savoir comment on doit régler l’aiguille au montage par rapport à la buse l’aiguille doit-elle venir sur la buse en butée ou faut-il laisser une certaine distance en arrière de la buse. je débute avec un aéro et j’aimerai savoir, car je n’ai rien trouvé sur les réglages. Merci

    • VinZ
      13 juin 2019
      Reply

      Salut Patrick : il faut en effet que l’aiguille butte contre la buse ; inutile de forcer, il faut juste sentir qu’elle bute…
      Quand la gâchette n’est pas actionnée, l’aiguille obstrue completement la buse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

l'auteur Le blog a pour objectif
d’aborder la peinture
sur figurines et l’univers
du jeu de figurine / jeu de plateau en général ; tutoriaux, pas à pas, reviews, bonnes pratiques, tests, tips et astuces…

Si le hobby et la peinture de figurines vous intéressent, si vous voulez partager et échanger à ce sujet, apprendre à peindre rapidement de jolies figurines, découvrir des méthodes pratiques et des tips sympas, vous êtes au bon endroit !

Des sous pour manger svp


Tu as envie de m'aider un peu à produire d'autres tutos ? Tu veux soutenir l'effort de guerre ? Ou tu as simplement trop d'argent ? Tu peux faire un don !

Les prochains figostages


S'abonner au blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.